10 août 2007

Contre progrmmation

Vu que mes blogs amis parlent beaucoup sexes et culs ces dernières semaines, je propose un billet dénué d'allusion à une pratique qui m'est étrangère depuis bien trop longtemps pouf !... (le bruit que vous entendez est une explosion de testicule)Donc, pour alléger un peu cette atmosphère lourde d'œstrogènes et de testostérones, je vais vous conter une petite histoire pour enfant...Il était une fois, (comment ça commence trop bien !)Il était donc une fois, un petit enfant gentil, sage mais étant né dans un corps au physique plus que... [Lire la suite]
Posté par Nibordesbois à 17:17 - - Commentaires [8] - Permalien [#]

09 avril 2007

Dans ma rue

Le billet de cléo m'a plu, son titre surtout qui m'a rappelé un vieux tube tout pourri des années 80 du même nom...Alors moi aussi j'ai voulu vous présenter ma rue :Dans ma rueY a pleins de petits coiffeursmais à côté de ça plus triste tu meursen face de chez moi la maison de retraite, un peu plus bas le petit parc où les enfants font la fête. Dans ma ruey a aussi eu un film qui s'est tournée en bas de chez moiet des bars tout pourris, même pas envie d'y boire un kawail y a un marché plein de couleurs, d'odeurs, que du beauavec du... [Lire la suite]
Posté par Nibordesbois à 19:13 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
05 avril 2007

Tête de Piaf !

Lectures alternatives pour d'autres informations ou un autre point de vue ! Voici un e-magazine que j'aime bien. Le Piaf, avec humour et réflexions, apporte un regard différent sur l'actualité française et mondiale dans la gratuité et le non-commerciale. A découvrir : Le PIAF : Pour un Information Alternative, Forcément ! Le PIAF est né d’une indignation, celle de constater que les grands médias, pourtant essentiels dans une démocratie, sont devenus les porte-parole d’une minorité. Nous souhaitons apporter, en... [Lire la suite]
Posté par Nibordesbois à 10:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 avril 2007

The door

La porte est ouverte ! Je ne sais comment cet acte mystérieux et profond a bien pu se produire, mais la porte est ouverte.Je ne sais pas sur quoi peut bien donner cette lourde porte. Je ne l'avais jamais vu auparavant. Elle est immense, alliant bois noir et aciers rouillés. Je me sens si petit face à elle. Je reste interdit face à elle, plus étonné qu'apeuré. Par l'espace ouvert, entre mur et porte, un rayon lumineux se dépose sur le sol. Il provient de l'autre côté. Que dois-je faire ? Refermer rapidement cette porte, de... [Lire la suite]
Posté par Nibordesbois à 16:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
14 mars 2007

La folie est la voie qui nous lie à l'amour !

J'ai vu pousser sur mon bras des fils bleus et verts entre satins et satan, virant sur le rouge sang sans odeur ni joie sous le joug d'une lumière blonde et chaude d'un soleil en voie d'extinction. L'écume me monte au nez et de mes doigts seule la vie des autres me paraît désormais palpable. La mienne file par ces liens me projetant dans le néant d'une existence ton sur ton.Amis, frères, camardes, compagnons, je vous invite à vous arracher, de vos dents déchirer les racines ferrant nos souliers à un sol dur et froid, sec et mort.... [Lire la suite]
Posté par Nibordesbois à 11:45 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
10 janvier 2007

Ecriture ture ture....

J'ai ouvert depuis quelques mois deux petits blogs d'écritures sans prétentions. J'y collectionne quelques histoires qui, j'espère, peuvent vous divertir. Je ne cherche pas à percer dans le monde de l'écriture et de l'édition, loin de moi cette folie, mais je m'amuse juste avec les mots et les destins de personnes que j'aime créer et qui me côtoient le temps d'une histoire. Le premier blog est le plus connu. j'en ai déjà parlé ici. Il se remplit de nouvelles courtes ( le pigeon et l'assemblée, lettre au père Noël ...) et des... [Lire la suite]
Posté par Nibordesbois à 10:51 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

11 octobre 2006

Atelier 2e épisode

Hier j'ai repris le chemin de l'imagination et du bonheur d'écrire pour le plaisir. Pour découvrir les textes et surtout les exercices, que je vous encourage à faire chez vous, c'est trop bien, venez visiter Visions. Il s'agit d'un blog sans prétention qui compile des écrits simples. Merci de les critiquer, de les améliorer par vos commentaires ou de déposer vos textes en suivant les mêmes consignes d'écritures, si le coeur vous en dit.
Posté par Nibordesbois à 14:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 octobre 2006

Atelier d'écriture

Je me suis inscrit cette année à un atelier d'écriture, pour m'amuser avec les mots et libérer les flots de ma plume. Toutes les deux semaines, deux heures le mardi après-midi, je rejoins donc un petit groupe amical, plutôt féminin et agé et quoi de plus logique entre 14 et 16h. On nous soumet un thème, un exercice, et durant un quart d'heure on se lâche avec plaisir sur nos feuillets. Le plaisir est vraiment l'axe central de cet atelier. Exemple : Donnez un mot, un verbe, un adjectif. Réunissez les mots, verbes, adjectifs de... [Lire la suite]
Posté par Nibordesbois à 10:47 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
25 septembre 2006

"Drapeaux noirs" de Strinberg

Une oeuvre noire et terrible. Strinberg dresse un tableau cynique sur ses contemporains, écrivains et journalistes, qui un siècle plus tard résonne d'actualité. Sa verve est superbe.Sa plume est acérée comme des griffes. Il sculpte son oeuvre en maitrisant son art littéraire. Le résultat est fort. Mais à lire en faisant très attention sur les idées de l'époque. Son anti-féminisme et son refus du darwinisme est à l'image des pensées contemporaines. Et quand je pense que l'un comme l'autre reviennent "à la mode"... A... [Lire la suite]
Posté par Nibordesbois à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 septembre 2006

"La chambre" en "fin de pistes"

Les lectures de la semaine. La chambre de Françoise Chandernagor Un livre étonnant où l'auteur nous entraîne, en passant par de nombreux regards (l'enfant, les géôliers, la blanchisseuse, le cuisinier...), dans un endroit étrange et une époque troublée. Un enfant est gardé, là, dans cette chambre. Une prison pour petit exclu d'une société en mouvement qui ne peut laisser libre ce symbole d'avant. Alors l'enfant vit, survit, sans cadre, sans aide, sans humanité ?... Ce résumé peut vous paraître confus. Il représente alors... [Lire la suite]
Posté par Nibordesbois à 15:12 - - Commentaires [2] - Permalien [#]